Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Rencontre avec Emmanuelle Charpentier

Le par

J’ai rencontré, hier en compagnie de Catherine Procaccia, Emmanuelle Charpentier, une brillante chercheuse française qui a toujours travaillé à l’étranger et notamment aux Etats-Unis, en Suède, en Autriche ou en Allemagne (ce qui pose d’ailleurs la question de l’accueil des chercheurs français partis à un moment à l’étranger).

Emmanuelle Charpentier a fait une découverte scientifique majeure permettant de modifier très facilement les séquences de gènes. Cette découverte permet de corriger les effets de certaines maladies mais cela implique des interrogations sous-jacentes car si ces modifications ont lieu sur des cellules germinales, elles pourraient être transmises à la descendance. Le Parlement a donc confié a Catherine Procaccia et moi-même le soin de réfléchir aux conséquences éthiques de ces découvertes.

Sur la photo vous reconnaîtrez, de gauche à droite, Jean-Yves le Déaut, Président de l’OPECST ; Emmanuelle Charpentier ; et Catherine Procaccia, sénatrice et membre de l’OPECST.

Jean-Yves Le Déaut.

20160323_114856

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias