Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Débat sur les médicaments biosimilaires à l’Assemblée Nationale

Le par

De nouveaux médicaments sont issus des Biotehnologies. Ils remplacent les médicaments chimiques et constituent des avancées pour lutter contre des maladies graves ou invalidantes telles que le cancer, l’arthrite rhumatoïde, les maladies hématologiques ou auto-immunes, la maladie de Crohn ou le cancer. L’insuline, les anticorps monoclonaux, l’EPO, les hormones de croissance sont des biomédicaments. Peut-on, comme pour les génériques, utiliser des médicaments bio-similaires sans perdre en sécurité sanitaire ?

J’ai ouvert cette table ronde en présence de Mme Marisol Touraine,ministre de la santé, de Mme Catherine Lemorton, présidente de la commission des affaires sociales, de mes collègues Jean-Louis Touraine et Anne-Yvonne Le Dain, qui président les table rondes. Mme Elisabeth Luporsi, de l’institut de Cancérologie de Lorraine a participé au débat. J’ai affirmé que nous devions avoir les mêmes exigences en terme d’efficacité, de qualité et de sécurité.

Jean-Yves Le Déaut.

10934129_419484764877119_3735079667750972199_o

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias