Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Emission « Pour ou Contre » sur Lor’FM

Le par

Si j’habitais Thionville, je serais à 200% pour la gare d’interconnexion TGV-TER de Vandières. J’ai participé ce matin à l’émission « Pour ou Contre » de Lor’FM à Thionville…. Au menu : gare de Vandières, stockage des déchets nucléaires à Bure, nouvelle génération de réacteurs nucléaires, rénovation thermique des bâtiments, cœur artificiel inventé par le Professeur Charpentier.

J’ai, bien sûr, défendu avec conviction le projet de gare à Vandières car aujourd’hui un Thionvillois qui va à Bordeaux ou à Nantes doit prendre sa voiture, aller dans les champs près de l’aéroport de Louvigny, payer un parking et faire le même chemin au retour : on ne peut pas dire que ce soit réellement pratique. Quand la gare de Vandières sera construite, il suffira de prendre le train en gare de Thionville, de changer à Vandières, sur le même lieu, pour continuer jusqu’à Bordeaux ou Nantes. Les Thionvillois continueront à aller à Paris directement au départ de Thionville, car Vandières ne servira qu’à aller vers les villes françaises, européennes (Francfort, Munich…) ou vers l’aéroport de Roissy. Il n’y aura pas deux gares comme certains le disent puisque la gare de Louvigny sera désarmée pour les voyageurs et ne servira qu’au transport de Fret.

Par ailleurs, le projet est financé car l’Europe nous accorde une taxe additionnelle sur les carburants qui ne peut être utilisée que pour la deuxième phase du TGV Est ou pour la construction de la gare de Vandières. Cette taxe est indolore (0,8 cents d’euros par litres soit 28 cents d’euros pour un plein) et est payée au tiers par des voyageurs ou des camions européens. Elle rapporte néanmoins la bagatelle de 23 millions d’euros par an. Alors il faudrait être fou pour refuser Vandières… Votez OUI le 1er février lors de la consultation (dans toutes les mairies comme pour un vote ordinaire. La Région Lorraine est la première à expérimenter ce dispositif).

Jean-Yves Le Déaut.

photo(97)

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias