Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Budget des universités : notre combat a payé !

Le par

Alors que le Président avait sanctuarisé le budget de l’Enseignement Supérieur, Bercy a décidé de raboter les crédits de tous les ministères de manière égale. François Hollande a arbitré et les budgets initiaux sont rétablis.

J’ai joué mon rôle de parlementaire en relayant les préoccupations des universitaires et notamment de Jean-Loup Salzmann, Président de la CPU. On ne peut pas donner priorité aux étudiants et ne pas en tenir compte dans les décisions budgétaires. Je me félicite donc de cette décision qui devrait être annoncée demain lors d’une réunion à l’Elysée en présence des présidents d’universités. Réunion à laquelle j’assisterai… Soutenir l’enseignement supérieur, c’est donner priorité à l’avenir.

Sur les photos, vous reconnaîtrez : Jean-Yves Le Déaut en compagnie de Geneviève Fioraso, Secrétaire d’Etat chargée de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Jean-Loup Salzmann, président de la Conférence des Président d’Universités (CPU) et Vincent Berger à l’Université Paris-Diderot (photo 1) ; avec avec Emmanuel Zemmour ancien président de l’UNEF (photo 2) ; aux universités d’été de la FAGE avec Jean-Loup Salzmann (photo 3) ; avec Geneviève Fioraso et Claude Bartolone lors de la préparation de la loi sur l’Enseignement Supérieur et la Recherche (photo 4) ; avec Françoise Guégot lors d’une débat sur LCI (photo 5) et en visite à l’école de chirurgie de Nancy (photo 6).

Jean-Yves Le Déaut.

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias