Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Examen du budget de La Défense à l’Assemblée Nationale

Le par

Rapporteur des crédits « Environnement et prospective de La Défense », je me félicite de leur stabilité, car ils visent à la préparation de l’avenir. Imagine-t-on ce que serait devenu le Mali sans nos soldats ? J’ai cette année mis l’éclairage sur les drones et la lutte contre le Bioterrorisme. L’actuelle épidémie du virus Ebola illustre le fait que nous sommes vulnérables aux contaminations biologiques.

J’ai rappelé que notre dépendance à l’aide des américains pour l’observation de la bande sahélo-sahélienne n’était pas tenable dans la durée. On paie aujourd’hui les erreurs stratégiques d’hier. Il faut donc prendre immédiatement une décision sur la construction d’un futur drone MALE Européen. Il y a quand même un paradoxe de Bruxelles qui demande à la France de réduire ses déficits, mais qui se complaît dans le nanisme politique en matière de Défense. Sans la France et la Grande-Bretagne, l’Europe n’existerait pas. Mme MERKEL doit s’en souvenir.

On reconnaît Patricia ADAM, Présidente de la Commission Défense ; Gilles CARREZ, Président de la Commission des Affaires Étrangères ; Jean-Yves LE DRIAN, ministre de La Défense ; Jean LAUNAY, Rapporteur du budget de la Commission des Finances ; François CORNUT-GENTILLE, rapporteur du budget de La Défense.

Jean-Yves Le Déaut.10374532_375449825947280_3280862156803784817_n

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias