Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Rossinot continue à tirer les ficelles. Hénart devant, mais pas si favori que cela

Le par

Les faits, rien que les faits… La déception après les résultats de dimanche tient plus aux annonces qui avaient été faites par les sondages qu’à la réalité. La gauche est sanctionnée nationalement, mais, paradoxalement, elle progresse à Nancy. Mathieu Klein fait, au premier tour, 3.627 voix de plus que Jean-Yves Le Déaut en 2001 et 2.774 voix de plus que Nicole Creusot en 2008. Il est en tête dans 19 bureaux de votes, et notamment dans des bureaux qui votaient largement pour André Rossinot depuis des dizaines d’années.

Au premier tour de 2008, André Rossinot devançait Nicole Creusot de 5.200 voix. Cet écart n’était plus que 3.436 voix après le second tour. Elle avait donc repris 1.764 voix entre les deux tours. Aujourd’hui, l’écart entre Laurent Hénart et Mathieu Klein n’est que de 1367 voix. Si l’on se réfère à 2008, tout reste possible.

De plus, comment les électeurs de Franck-Olivier Potier vont-ils apprécier que leur candidat qui s’était proclamé anti-système, anti-cumul, anti-Rossinot et qui prétendait laver plus blanc que blanc, appelle à voter (il se dit que son « plat de lentille » serait une place éligible aux prochaines élections régionales) pour une liste qui camoufle en 5e position le futur-président de la CUGN, André Rossinot ? Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Si vous ne votez pas pour Mathieu Klein, vous aurez André Rossinot pour six ans de plus, « trois ans » dit-il. On vous promet le changement de génération et vous visionnez Papy fait de la résistance.

La véritable alternance est incarnée par Mathieu Klein. Il a constitué une liste ouverte à de nombreuses sensibilités, il a entendu le message des électeurs au niveau national, qui veulent de vrais changements dans leur vie de tous les jours. Je le soutiens en étant 53e sur sa liste, donc en position non-éligible. Faites comme moi, VOTEZ ET FAITES VOTER POUR MATHIEU KLEIN. Merci de bien vouloir partager ce message avec vos amis.

Jean-Yves Le Déaut.

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias