Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Vive émotion suite à la disparition brutale de Michel Dinet

Le par

Michel Dinet nous a quittés, trop tôt, brutalement. Il ne nous reste que le souvenir de ses discours ciselés, de son sourire chaleureux, de sa voix tonitruante. Michel était un homme de conviction. Il défendait avec ardeur des valeurs auxquelles il croyait. C’était une homme de parole, entier, loyal et plein d’humour, combatif, profondément républicain, défenseur des territoires et des terroirs de la Lorraine qu’il aimait. Michel était aussi un homme public qui pensait que l’action politique pouvait infléchir la vie de la cité. Souvenons-nous de ses combats pour Daum, la plateforme verrière ou encore le château de Lunéville… Michel croyait en l’homme. Une phrase, qu’il aimait prononcer, illustre bien sa

Entretien avec le Professeur Serge Haroche, prix Nobel de physique 2012

Le par

Je me suis entretenu, ce mercredi 26 mars avec le Professeur Serge Haroche, prix Nobel de physique 2012. L'administrateur du Collège de France souhaitait rencontrer le responsable de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques pour aborder les questions du soutien à la recherche fondamentale, qui doit être soutenue en tant que telle, de la nécessaire simplification administrative, du temps passé à rechercher des contrats, de l'amélioration de la situation des jeunes chercheurs, de l'organisation de la recherche en France... Entretien très constructif... Messages à faire passer... Du travail parlementaire passionnant. Jean-Yves Le Déaut.

Rossinot continue à tirer les ficelles. Hénart devant, mais pas si favori que cela

Le par

Les faits, rien que les faits... La déception après les résultats de dimanche tient plus aux annonces qui avaient été faites par les sondages qu’à la réalité. La gauche est sanctionnée nationalement, mais, paradoxalement, elle progresse à Nancy. Mathieu Klein fait, au premier tour, 3.627 voix de plus que Jean-Yves Le Déaut en 2001 et 2.774 voix de plus que Nicole Creusot en 2008. Il est en tête dans 19 bureaux de votes, et notamment dans des bureaux qui votaient largement pour André Rossinot depuis des dizaines d’années. Au premier tour de 2008, André Rossinot devançait Nicole Creusot de 5.200 voix. Cet écart n’était plus que 3.436 voix après le second

Pour un monde sans SIDA : conférence de Françoise Barré-Sinoussi aux Prémontrés

Le par

Grande affluence jeudi soir à l'Abbaye des Prémontrés où, à l’invitation de Jean-Yves Le Déaut, Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de Médecine en 2008, a rappelé les conditions de la découverte du virus et a présenté les enjeux actuels de la lutte contre le VIH. 34 millions de personnes dans le monde sont infectées par ce virus, des millions ne le savent pas, il y a donc des progrès à faire, tant sur les tests de dépistage que sur les vaccins. En effet, si les anti-rétroviraux permettent aujourd’hui de vivre avec la maladie, on ne peut pas prononcer le mot de "guérison" et les malades souffrent de cette incertitude. Même si des

Conférence à l’Abbaye des Prémontrés

Le par

C'est avec un grand plaisir que je vous rappelle que l’Abbaye des Prémontrés accueillera, jeudi 20 mars à 20h30, Madame Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de médecine en 2008, pour une conférence sur le thème : « De la découverte du VIH aux grands enjeux actuels de la santé mondiale ». Françoise Barré-Sinoussi dirige aujourd’hui l’Unité des Régulations des infections rétrovirales à l’Institut Pasteur à Paris. Impliquée dans la recherche en rétrovirologie depuis le début des années 70, elle est reconnue pour ses contributions dans le domaine du VIH/sida, notamment en tant que premier auteur de la publication qui annonçait en 1983 la découverte du virus responsable du SIDA, nommé plus tard

Les derniers contenus multimédias