Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

68e Assemblée Générale de la FDSEA

Le par

J’ai assisté avec Dominique Potier et Hervé Féron, ainsi que Michel Dinet à l’Assemblée Générale de la FDSEA dans la nouvelle salle de l’arsenal à Toul. Cette AG a été l’occasion de parler des productions, et notamment du lait, de la viande bovine, des difficultés de la filière ovine, des grandes cultures, du développement du verger lorrain, du statut des retraités, des agricultrices et agriculteurs, des contraintes environnementales ou encore des dégâts du gibier… Cette rencontre a aussi été l’occasion de dialoguer avec les agriculteurs présents qui n’ont pas manqué de poser des question politiques (à ceux qui étaient là). Un clin d’œil à Pascal Chatat qui regrettait que les élections

Une cuisine adaptable pour Sophie B.

Le par

J'ai participé, ce jeudi matin, à l'inauguration d'une cuisine adaptée conçue par un artisan de ma circonscription destinée à une personne handicapée, Sophie B., âgée de 40 qui est née sans bras et travaille au SDIS 54. Cette cuisine est un projet original où les plans de travail sont mobile set peuvent être placés à la hauteur désirée, entre 45 cm et 90 cm, grâce à un vérin. Sophie B. peut, grâce à cette cuisine à basse hauteur, cuisiner, débarrasser et faire la vaisselle avec ses pieds. La vidéo ci-dessous montre Sophie Buzon et les possibilités de modification de la hauteur du plan de travail. Une vidéo sur Youtube connait un

Rencontre avec l’UNEF

Le par

J’ai reçu ce matin une délégation de l’UNEF pour aborder la difficile question des stages pour les étudiants. Pour certains, le Conseil Economique et Social (CES) estime que le nombre de stages en milieu professionnel s’élève à 1,6 millions par an contre 600.000 il y a huit ans. La généralisation des stages dans les cursus explique cette progression mais beaucoup d’abus sont à déplorer (certains stages sont d’ailleurs requalifiés en contrats de travail). Pour certains étudiants les stages s’éternisent (c’est une main d’œuvre peu chère) alors que d’autres n’arrivent pas à en trouver, notamment en licence. Chaynesse Khirouni, député de la 1ère circonscription de Meurthe-et-Moselle, a déposé une proposition de loi pour

Mousson d’hiver sous le soleil à Pont-à-Mousson

Le par

La mousson d'hiver est le pendant pour les lycéens et les étudiants de la mousson d'été. Au menu : écriture, théâtre, interprétation, expression ... La dixième édition va connaitre un grand succès et ouvre la vingtième édition de la mousson qui aura lieu fin août à l'Abbaye des Prémontrés. À l'heure où beaucoup ne communiquent plus que par SMS, twitter ou facebook, la Mousson d'hiver démontre que le contacts humains passent aussi par l'émotion que dégage ou par l'expression de celui qui l'interprète. Bravo à Michel Dydim, l'inventeur des moussons, qui oeuvre depuis de longues années pour la diffusion culturelle. Vous reconnaitrez sur la photo : Michel Dydim, Directeur du Théâtre de la

Cérémonie à Affléville

Le par

Cérémonie conviviale à Affléville où pas moins d’un député et trois sénateurs, en plus du Conseiller Général et du Président de la Communauté de Communes, étaient présents pour rendre hommage à trois maires de la commune (l’actuel et deux anciens) qui ont démarré ensemble au Conseil Municipal, il y a trente ans pour les uns et près de vingt-cinq ans pour Patrick Martin… Sans ces bénévoles, pas de vies communale. J’ai décoré Roger Claus que j’ai connu lors de ma première élection au siège de député en 1986. Les sénateurs Evelyne Didier, Philippe Nachbar, Jean-François Husson et le conseiller général Olivier Tritz ont décoré Michel Cuel–Oller et Patrick Martin. Cette cérémonie

Retour sur la visite de Vincent Peillon

Le par

La date avait été choisie en fonction de la manifestation du forum "Innover, de l'école à l'Entreprise". Vincent Peillon s’attache beaucoup à réussir toutes les étapes du passage du collège à la licence. J’ai largement insisté sur cette question dans le rapport préparatoire à la loi ESR que j’ai rendu au Premier Ministre. L’orientation est fait partie des missions de l’éducation nationale et les conseillers d’orientation jouent un rôle majeur pour aider les élèves et les familles à faire le bon choix. Les élèves, les représentants de parents et d’enseignants, un chef d’entreprise et le Président de l’Université se sont exprimés et un dialogue fructueux s’est engagé avec le ministre,

Visite de Vincent Peillon, Ministre de l’Education Nationale, à Pont-à-Mousson

Le par

Cet après-midi, après une matinée en Moselle, Vincent Peillon est venu à Pont-à-Mousson. Au cours de cette visite, le ministre s'est rendu à l'Abbaye des Prémontrés pour visiter le Forum "Innover, de l'école à l'Entreprise" et rencontrer des lycéens et des chefs d'entreprise dans le cadre de 12 ateliers de présentation de métiers divers. Le ministre s'est ensuite rendu au Lycée Marquette pour participer à une table ronde avec des enseignants et des parents d'élèves autour du thème de "l'orientation depuis le collège jusqu'à la licence". Pour finir, Vincent Peillon est passé par le lycée Hanzelet pour une visite des ateliers et une découverte des travaux de réfection déjà réalisés

Audition par la Commission des Affaires Économiques du Sénat des rapporteurs de l’Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques

Le par

Tour à tour, Bruno Sido, sénateur UMP de Haute-Marne, Jean-Yves Le Déaut, député PS de Meurthe-et-Moselle, Christian Bataille, député PS du Nord, Jean-Claude Lenoir, sénateur UMP de l’Orne, Laurent Kalinowski, député PS de Moselle ; Jean-Marc Pastor, sénateur PS du Tarn, ont « planché » sur la transition énergétique, sur les technologies de recherche alternatives à la fracturation hydraulique pour l’exploration des gaz de schiste, sur l’hydrogène comme vecteur de la transition énergétique. La réaction est unanime : la recherche doit se poursuivre et personne ne comprend que, sur certains sujets, la recherche soit bloquée. Il faut précisément savoir de quoi on parle et savoir si nous disposons de ressources de

Les derniers contenus multimédias