Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Suite de la visite présidentielle en Lorraine

Le par

Les propos tenus par François Hollande à Florange ont été appréciés. Edouard Martin a fait part de son espoir d’un redressement de la Lorraine… François Hollande a en effet déclaré « je crois en la Lorraine » et, pour montrer que sa visite n’était pas une simple opération de communication, il a promis de revenir chaque année pour faire le point sur les décisions qu’il a annoncées : construction d’un centre public sur la sidérurgie ; vérifications des engagements d’Arcelor-Mittal d’investir dans des recherches et projets autour de la métallurgie ; déclinaison du Pacte Lorraine dans le domaines des matériaux, des technologies de la santé, de la dépollution et de l’information…

Après une table ronde à Metz avec un grand nombre de chefs d’entreprises lorraines, j’ai accueilli le Président à Pompey avec Laurent Trogrlic, Président de la Communauté de Communes du Bassin de Pompey, et Jacques Chérèque, ancien ministre de l’Aménagement du Territoire. L’étape de Pompey a pour but de mettre un coup de projecteur sur la réussite de certaines reconversions en Lorraine et de lancer le développement d’une filière sur les technologies de la « Silver Economy » (aide par la robotique et l’informatique, appareillage médical pour les personnes handicapés ou pour les personnes âgées).

Jean-Yves Le Déaut.

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias