Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Sur la recherche sur les cellules souches embryonnaires

Le par

Fin du débat sur le thème de la recherche sur les cellules souches embryonnaires… Il est étonnant de constater que 220 députés (en majorité UMP) aient voté contre ce texte qui permet notamment de comprendre les premiers instants de la vie et tente de donner à nos chercheurs des réponses à la question des anomalies chromosomiques.

Je m’inquiète de la radicalisation que l’on peut observer sur certaines grandes évolutions autour des sujets sociétaux… Nous l’avions constaté il y a une dizaine d’années avec le PACS ou plus récemment lors du débat sur le Mariage pour Tous. Aujourd’hui, certains souhaiteraient même revenir sur l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG). D’ailleurs, les arguments sont souvent fallacieux, ce qui prouve bien qu’il y a une réelle nécessité de débattre plus.

Jean-Yves Le Déaut.

Sur la photo, prise dans la Salle des Quatre Colonnes, vous reconnaîtrez de gauche à droite : Jean-Yves Le Déaut, Député ; Roger-Gérard Schwartzenberg, Président d’Honneur du Parti Radical de Gauche (PRG) ; Dominique Orliac, Députée et Rapporteur du texte ; et Jean-Louis Touraine, Député.

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias