Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

À propos de la bioéthique

Le par

Jean Claude Ameisen, président du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) avait présenté, pendant le séminaire d’été du comité, les techniques utilisées par l’Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques pour promouvoir le débat citoyen.

À partir du bilan de la première conférence de citoyen que j’avais organisé en France sur le thème des OGM, avec Daniel Boy, Francis Casse, Dominique Donnet-Kamel, Marie Ange Herlitte, Maurice Laurent, Antoine Messean, Gérard Pascal, Philippe Roqueplo, nous avons réfléchi aux meilleures conditions pour organiser le débat citoyen.

Le fait scientifique, en soi, n’est pas démocratique mais quand ses applications ont un impact sur la société, le citoyen est en droit de demander le débat. Le CCNE va prochainement organiser deux débats sur la fin de vie et l’utilisation des technologies de PMA dans l’assistance à la procréation pour les couples homos. Il m’a demandé d’exposer les avantages mais aussi les limites de l’organisation d’une conférence de citoyens et d’indiquer le cahier des charges d’un tel événement.

Jean-Yves Le Déaut.

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias