Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Ville-sur-Yron : Réunion au ministère de l’égalité du territoire et du Logement

Le par

Jean-Yves Le Déaut, député accompagné de Jacky Schwartz et Luc Delmas, ont été reçus mardi 09 avril au cabinet de la Ministre Cécile Duflot par Alexandra Carpentier et Bastien Dolla, conseillers techniques. Ville-sur-Yron a obtenu le label « Ecovillage », est membre fondateur des « beaux villages lorrains » et s’inscrit dans une démarche de réhabilitation ancienne du centre du village préférant conserver son caractère traditionnel plutôt que de construire des maisons neuves qui rompent avec l’esprit des villages lorrains. La commune a donc acquis une ancienne ferme en ruine afin de la rénover et d’y construire quatre logements aux meilleures normes énergétiques (RT 2012). Le

Débat à l’Institut National Agronomique sur le thème Science, Démocratie et Crédulité, organisé par l’Association Française pour l’Information Scientifique (AFIS)

Le par

J’ai débattu, le 09 avril 2013, avec Gérald Bronner, professeur de sociologie à l’université Paris-Diderot et auteur d’un ouvrage récent sur la « République des crédules », sur le décalage grandissant entre l’expert et le citoyen, la montée des craintes et des peurs. Les affaires récentes de pesticides, des perturbateurs endocriniens, déchets nucléaires, OGM ont été abordées. Nous avons notamment regretté la confusion qui pouvait exister entre Science et applications des Sciences, sur les notions d’incertitudes et de risque, sur l’application du principe de précaution. Nous avons fait des propositions l’organisation de l’expertise publique, sur la diffusion de la culture scientifique et technique. Une des conclusions a été que

Jean-Yves Le Déaut aux côtés des employés de SkyAircraft

Le par

Le personnel de SkyAircraft a manifesté, aujourd’hui devant l’Assemblée Nationale, pour attirer l’attention des pouvoirs publics sur la situation dramatique dans laquelle se trouve l’entreprise. Le Tribunal de Commerce de Briey a mis la société en redressement judiciaire depuis plusieurs mois et une audience est prévue le mardi 16 avril pour décider s’il convient de prononcer la liquidation judiciaire. J’ai engagé de nombreuses démarches, depuis un an, auprès du Ministre du redressement productif Arnaud Montebourg, auprès du Premier Ministre et, avec Jean-Pierre Masseret, Président du Conseil Régional de Lorraine, nous nous sommes mobilisés pour le développement d’une nouvelle filière aéronautique en Lorraine. Plus de 100 millions ont déjà été dépensés

Champigneulles reste en zone gendarmerie

Le par

J’avais alerté Manuel Valls sur l’incohérence de la décision de mettre Champigneulles en zone Police et de maintenir Pompey et Frouard en zone Gendarmerie dans la mesure où il y a continuité urbaine avec Frouard, Pompey et Liverdun et que ces communes appartiennent à la Communauté de Communes du bassin de Pompey. D’autre part, les brigades de gendarmerie de Nomeny, Dieulouard et Pompey travaillent en commun. Cette modification aurait eu pour conséquence de diminuer le nombre d’agents de sécurité publique. J’étais intervenu auprès de Manuel Valls pour indiquer que ce projet n’était pas cohérent et j’ai été reçu, il y a une quinzaine de jours avec le Sénateur Jean-François

Jean-Yves Le Déaut prépare l’amélioration du dispositif d’indemnisation des dégâts de l’après-mines

Le par

Le code minier devrait être réformé en 2013. J’ai réuni les principaux acteurs lorrains au Conseil Régional de Lorraine le 08 avril. Rapporteur de la loi de 1998, je pense qu’il faut garder l’esprit de la loi. En matière d'indemnisations, la rétroactivité doit exister, car il n’est pas juste que des particuliers victimes d'affaissements miniers depuis plus de 20 ans ne soient pas indemnisées. ll faut modifier le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages (FGAO), créer un véritable fonds de garanties et ajouter dans la loi un principe de réparation qui doit s’appliquer tant que les dégâts ne sont pas stabilisés. Il ne faut pas distinguer les

Cérémonie de clôture de la Marbichonne

Le par

J’ai participé, le 07 avril, à la cérémonie de clôture de la Marbichonne et j’ai promis de venir marcher 10 km l’année prochaine avec le maire, Eric Paillet. Cette manifestation connaît toujours plus de succès puisqu’ils étaient près de 2.200, randonneurs ou vététistes, à s’être inscrits cette année. Ils ont pu marcher ou rouler dans les magnifiques sites de la forêt communale de Marbache ou de la forêt de l’Avant-Garde et admirer Jolibois, La Grande Pièce, Les Cornouillers, Saint-Acail ou encore le Bois du Four. Bravo aux organisateurs et aux bénévoles. L’organisation du Président Daniel Maxant était irréprochable. Jean-Yves Le Déaut. Sur la photo, on reconnaît : Joseph Scavetta, responsable

Jean-Yves Le Déaut soutient la filière chimie en Lorraine

Le par

Je me suis rendu, le 05 avril, à Novacarb pour aborder les questions relatives à la chimie des carbonates. J’ai rencontré à la fois Gilles Schaff, Président de l’UIC Est, Patrice Lettermann, Délégué Général, et Gabrielle Kakeldey, Adjointe au Délégué Général, puis Pascal Bandelier, Directeur de Novacarb, Dominique Jacob, Directeur Technique, et François Borca, Directeur Général. La chimie, c’est plus de 5.000 salariés directs en Lorraine. La Région Lorraine fait tout pour maintenir ce potentiel industriel. La chimie du carbonate est importante puisque les deux sociétés Solvay et Novacarb emploient plus de 700 personnes. Le carbonate de sodium, qui est fabriqué à partir de l’extraction du calcaire,

Clôture du débat sur la transition énergétique à l’ OPECST

Le par

Le bâtiment correspond à 40% de l’énergie finale consommée en France. De nombreux acteurs pensent que les objectifs du Grenelle ne seront pas atteint en matière d’isolation et d’efficacité énergétique des bâtiments anciens. Le thème du débat était de savoir comment passer à la vitesse supérieure et comment favoriser l’innovation technologique. Les 400.000 logements construits en France chaque année parviennent à un objectif d’émission de 50 kWh/m2/an, mais ces constructions, 30 millions de m2, ne représentent que 1% du parc ancien. Il faut donc s’attaquer à la rénovation des bâtiments C’est un marché potentiel de 15 milliards d’euros/an. Le débat a été animé mais le sentiment général est que

Bruno Sido et Jean-Yves Le Déaut reçoivent le Président de l’ADEME

Le par

Le Président et moi-même, Premier Vice-Président, avons reçu à l’OPECST la nouvelle équipe dirigeante de l’ADEME, constitué de Bruno LECHEVIN, Président et de Virginie SCHWARTZ Directrice Générale. Nous avons échangé sur les recherches menées par l’ADEME et notamment sur la transition énergétique, les transports propres, la qualité de l’air et des eaux … J’ai particulièrement insisté sur la question des sols pollués et des fiches industrielles, sujet sur lequel nous avons beaucoup travaillé en Lorraine, et sur les programmes d’investissement d’avenir mis en œuvre à hauteur de 2, 45 milliards d’euros. Cela concernera notamment les véhicules du futur, les réseaux circulaires ou encore les réseaux électriques intelligents.

Intervention devant le Comité des Relations Internationales Scientifiques et Techniques de l’Académie des Sciences

Le par

Je suis intervenu ce matin devant le Comité des Relations Internationales Scientifiques et Techniques de l’Académie des Sciences à l’Institut. Nous avons abordé la question de la recherche française dans le cadre international. La France perd des positions tant en volume budgétaire que de publications. Cela est principalement dû à la montée en puissance de pays comme l’Inde ou la Chine qui ont fait le pari de la recherche. Si l’on souhaite que la France continue à faire rayonner sa recherche au niveau international nous devons faire ce-même pari. Pour cela, il faut mutualiser la recherche, développer la mobilité internationale, les échanges et notamment avec les pays

Les derniers contenus multimédias