Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Manuel Valls, un ministre de contact

Le par

Journée dense en Meurthe-et-Moselle, ce vendredi 26 avril, pour le Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, sur le thème de la sécurité. Lors de son discours très républicain à Neuves-Maisons, Manuel Valls a abordé deux thèmes importants : l’emploi et l’Europe.

En matière d’emploi, le Ministre a assuré que tout sera mis en œuvre par le gouvernement pour améliorer la situation de l’emploi. Il a notamment détaillé les mesures prises pour les entreprises : contrats d‘avenir, contrats de génération crédit d’impôt-compétitivité, crédit impôt-recherche, soutien à la recherche et à l’innovation. Il est urgent de désendetter la France. Un an après l’élection de François Hollande, il faut rappeler à nos compatriotes l’état réel dans lequel nous avons trouvé le pays.

En ce qui concerne l’Europe, ce n’est pas une confrontation qu’il faut engager avec l’Allemagne mais bien un débat sur la politique européenne. Pour moi, deux réformes d’envergure s’imposent aujourd’hui :

– une refonte totale de la fiscalité. En période de crise, chacun doit contribuer selon ses moyens. Cette réforme est toujours retardée depuis 50 ans. Il faut la mener à bien malgré les pigeons, les requins, les caïmans, les rats et… autres thésauriseurs. C’est une question de justice.

– il faut également une profonde évolution de nos règles européennes : les différences des niveaux économiques rendent le développement équilibré de la zone euro quasi-impossible. Mais l’Allemagne ne peut être tenue pour seule responsable de la situation de l’Europe car cela conduirait à la montée du populisme.

Il faut revenir à des fondamentaux : politique libérale contre politique régulée. Il faut, certes, une confrontation avec la droite allemande, mais il faut aussi engager un réel débat avec l’Allemagne. Notre priorité doit être la lutte contre le chômage. L’Europe ne doit pas seulement prôner la rigueur, elle doit également soutenir l’emploi des jeunes, la formation professionnelle, l’Enseignement Supérieur et la Recherche, une croissance soutenable, le développement des de technologies vertes, le stockage et les économies d’énergie, les technologies de la santé, l’éco-mobilité et les matériaux de demain.

Jean-Yves Le Déaut.

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias