Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Clôture du débat sur la transition énergétique à l’ OPECST

Le par

Le bâtiment correspond à 40% de l’énergie finale consommée en France. De nombreux acteurs pensent que les objectifs du Grenelle ne seront pas atteint en matière d’isolation et d’efficacité énergétique des bâtiments anciens. Le thème du débat était de savoir comment passer à la vitesse supérieure et comment favoriser l’innovation technologique. Les 400.000 logements construits en France chaque année parviennent à un objectif d’émission de 50 kWh/m2/an, mais ces constructions, 30 millions de m2, ne représentent que 1% du parc ancien. Il faut donc s’attaquer à la rénovation des bâtiments C’est un marché potentiel de 15 milliards d’euros/an.

Le débat a été animé mais le sentiment général est que la réglementation freine l’innovation. Le directeur de la DHUP (Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages) convient qu’il faut plus de transparence, accélérer les instructions des certifications, mieux prendre en compte les contraintes des PME, … Les questions des conflits d’intérêts et de la collégialité de l’expertise ont été abordées. J’ai également rappelé que l’OPECST est favorable à un plafonnement des émissions de CO2 critère basé sur l’énergie primaire totale.

Le débat a été conclu par Fleur PELLERIN, ministre déléguée à l’innovation, qui a rappelé l’importance de l’innovation et des réseaux intelligents. Ce débat doit déboucher sur un rapport de l’OPECST dans les prochaines semaines.

Jean-Yves Le Déaut.

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias