Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Recherche : résorber la précarité

Le par

Le collectif des personnels précaires du centre de recherche des Cordeliers, que j’ai reçu le 25 mars, m’a interpellé sur l’application brutale de la loi Sauvadet dans les organismes de recherche et sur les conditions imposées pour l’accès aux postes de chercheur.

L’âge moyen du recrutement comme chargé de recherche dans un grand organisme est de 34 ans : c’est de la mauvaise stratégie. Il est insupportable qu’un jeune chercheur de 36 ans soit encore précaire 8 ans après sa thèse, alors qu’il a écrit 28 publications dont plusieurs dans des revues d’excellent niveau comme « Nature Genetics »… C’est du gâchis, le collectif des précaires des Cordeliers est venu me le dire avec conviction et passion. À long terme, nous devons tout faire pour réduire la précarité… Geneviève Fioraso a déjà pris des mesures en ce sens et financé 2.500 transformations de postes.

Il faut aller plus loin en refusant les ruptures brutales de contrats financés. Depuis un an, les organismes de recherche refusent les renouvellements de CDD d’agents ayant trois à six ans d’ancienneté afin de se prémunir du risque d’avoir à transformer ces CDD en contrats pérennes. Les responsables d’organismes organisent une sorte d’assurance anti-loi Sauvadet alors qu’il s se sont pourtant montrés très laxistes lors de la montée de la précarité.

A titre transitoire, on doit permettre à des chercheurs qui ont été employés plus de 4 ans, lors de divers contrats précaires, de se présenter, comme les règles le leur permettent, trois fois aux concours de recrutement. Je leur ai rappelé mon attention vigilante sur ce thème et ma volonté de résorber les contrats précaires. J’ai fait, à ce sujet, des propositions concrètes dans mon récent rapport « Refonder l’Université et dynamiser la Recherche » (disponible ici).

Jean-Yves Le Déaut.

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias