Jean-Yves LE DÉAUT - Député de Meurthe-et-Moselle

Réunion sur les greffes d’organes

Le par

J’ai présidé ce matin une réunion à l’Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST) sur les greffes d’organes et les prélèvements sur donneurs décédés par arrêt cardiaque.

En 2013, on ne décède pas des complications d’une transplantation mais bien de la pénurie de greffons… On décède donc sur liste d’attente. Il faut absolument sensibiliser les Français au don d’organes.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes… Aujourd’hui dans notre pays, 16.371 patients sont en attente de greffe : 12.320 pour un rein, 2.642 pour un foie, 798 pour un cœur, 489 pour un poumon. D’autre part, près de 50.000 personnes vivent en France avec un greffon.

LE DON D’ORGANE SAUVE DES VIES.

Jean-Yves Le Déaut.

Sur la photo, vous reconnaîtrez au fond et de face : Mme Emmanuelle Prada Bordenave, directrice générale de l’Agence de la biomédecine, Jean-Louis Touraine, député du Rhône, Jean-Yves Le Déaut, 1er Vice-Président de l’OPECST, Jean-Sébastien Vialatte, député du Var, et le Dr. Rafael Matesanz, créateur de l’Organisation Nationale de Transplantation espagnole.

Sur le même thème, lire aussi :

Interviewé ce matin sur France Bleu Sud Lorraine, j’ai dit ma tristesse, car c'était un ami et un compagnon de route depuis la création des clubs "Témoin" et "Démocratie 2000",
Le par
Retrouvez ci-dessous l'intégralité du texte de la Question Orale Sans Débat (QOSD) que j'ai posée, ce matin, à Alain Vidalies, secrétaire d'État, chargé des transports, de la mer
Le par

Les derniers contenus multimédias